Session d’été 2021 : Recommandations au Conseil national

19 mai 2021

Lors de la session d’été, le Conseil national débattra de différents objets relatifs au thème « éducation en vue du développement durable ». La Coalition Education ONG prend position sur les objets suivants et demande aux conseillères et conseillers nationaux de suivre ses positions :

Mercredi, 16 juin 2021

21.3005 Postulat CSEC-N
Promouvoir une alimentation saine auprès des jeunes en améliorant la coordination et la communication

Position : Adoption

Contenu de l’objet parlementaire
Le postulat demande au Conseil fédéral de présenter un rapport sur les offres nationales et cantonales existantes dans le domaine  » Jeunesse et alimentation « , leur financement et le groupe cible auxquelles elles s’adressent. Le rapport en question devra également identifier les lacunes et indiquer les mesures à prendre pour mieux coordonner et communiquer ces offres, en vue de l’élaboration d’une stratégie pour une alimentation durable.

Position de la Coalition Education ONG
De nombreuses activités existent déjà, mais souvent sans coordination. Leur efficacité n’est pas toujours garantie et il arrive souvent qu’elles ne touchent pas tous les groupes de population. Afin de donner à la population la possibilité de se nourrir sainement et durablement à long terme, une vue d’ensemble des offres existantes, ainsi qu’une coordination et une communication accrues entre les offres, sont les premières étapes essentielles.

L’éducation dans le domaine de l’alimentation est d’une importance capitale pour la santé à long terme des jeunes et pour une gestion durable de l’environnement. Le choix de produits sains et régionaux issus d’une production alimentaire durable n’est possible que si l’on dispose des connaissances de base appropriées.

Mercredi, 16 juin 2021

21.3457 Postulat CSEC-N
Renforcer la santé psychique des jeunes

Position : Adoption

Contenu de l’objet parlementaire
Le Conseil fédéral est prié par le postulat de présenter le plus tôt possible un rapport faisant état de la situation et montrant quelles sont les conséquences de la crise du coronavirus sur la santé psychique des enfants et des jeunes. De plus, le Conseil fédéral est invité à proposer des mesures concrètes visant à préserver la santé psychique des enfants, des adolescents et des jeunes adultes (en particulier des étudiants) et à leur garantir l’aide psychologique dont ils ont besoin.

Position de la Coalition Education ONG
La CSEC-N relève les effets directs et indirects de la crise du coronavirus sur les adolescents et les jeunes adultes et reconnaît la nécessité d’agir. La pandémie frappe durement les enfants et les jeunes et laisse des traces. Il est d’ores et déjà évident que les enfants et les adolescents en Suisse sont soumis à de fortes pressions et que les problèmes et les inégalités préexistants sont accentués. Il est donc hautement prioritaire d’identifier l’impact de la crise du coronavirus sur les enfants et les adolescents, ainsi que les mesures concrètes pour préserver leur santé mentale, car sinon la pandémie affectera la vie de toute une génération, exacerbera les inégalités sociales et entraînera des coûts sociaux élevés pour les décennies à venir.

Interventions selon liste séparée :

Mardi, 1 juin 2021

19.3612 Motion Munz
Faire des EPF un réseau exemplaire du développement durable et de la mise en oeuvre des bonnes pratiques

Position : Adoption
Mardi, 1 juin 2021

19.3764 Postulat Romano
Rapport sur l’éducation à l’environnement

Position : Adoption
FacebookTwitterWhatsAppEmail