Session d’hiver 2021 : Recommandations au Conseil des États

17 novembre 2021

Lors de la session d’hiver, le Conseil des États débattra de différents objets relatifs au thème « éducation en vue du développement durable ». La Coalition Education ONG prend position sur les objets suivants et demande aux conseillères et conseillers aux États de suivre ses positions :

Jeudi, 02.12.2021

21.4182 Motion Reichmuth
Renforcer la collaboration avec les scientifiques en matière de politique climatique

Position : Adoption

Contenu de l’objet
Le Conseil fédéral est chargé de remplacer l’Organe consultatif sur les changements climatiques (OcCC) par une nouvelle commission d’experts qui assure des relations institutionnelles entre le politique et le scientifique dans le domaine de la protection du climat. La nouvelle commission d’experts devra soutenir l’ensemble du Conseil fédéral et non seulement le DETEC.

Position de la Coalition Education ONG
Le réchauffement climatique menace l’être humain, la nature et la planète entière à un point tel que toutes les autres crises sont à un second plan. Cela a été prouvé par la science depuis des décennies. Dans le même temps, les responsables politiques n’ont pas encore tiré de conclusions appropriées de ces constatations générales. Les résultats de la science – avec sa connaissance des systèmes, des objectifs et des transformations – doivent être intégrés dans la politique climatique dans une mesure beaucoup plus importante que ce n’est le cas jusqu’à présent. Il convient donc de saluer la création d’une commission d’experts présentant les diverses perspectives nécessaires à la transformation (non seulement du point de vue des sciences naturelles et de l’économie, mais aussi, par exemple, de la sociologie, de la psychologie, de l’éthique, des sciences de la communication et de l’éducation), qui fournit des conseils institutionnels au Conseil fédéral. Le fait que les experts soient actifs dans des institutions de recherche ou pas n’est pas déterminant.

Lundi, 06.12.2021

19.3614 Motion Conseil national (Munz)
Promouvoir l’engagement volontaire. Adhérer au Corps européen de solidarité

Position : Adoption

Contenu de l’objet
Les jeunes adultes ont jusqu’ici pu acquérir de l’expérience à l’étranger sous forme de bénévolat allant de 6 à 12 mois grâce au Service Volontaire Européen (SVE). Ce programme a pris fin en 2017 et a été remplacé au niveau européen par le Corps européen de solidarité – la Suisse n’en fait pas encore partie.

Position de la Coalition Education ONG
La solution suisse actuelle offre un programme beaucoup plus restreint et expose les jeunes Suisses à une inégalité des chances considérable. L’accès aux places d’échange est très limité pour eux, l’effort d’organisation des échanges individuels est grand et donc coûteux. En même temps, il a été prouvé que la demande et la signification du volontariat international prennent de l’ampleur. Mais avec les ressources de la solution séparée actuelle, aucun développement supplémentaire n’est possible.
En revanche, le Corps européen de solidarité alloue non seulement un soutien financier complet, mais aussi des instruments permettant les échanges de volontaires, tels que l’accès à la base de données européenne centrale, qui met en relation les volontaires intéressés et les lieux de placement ou encore le certificat « Youthpass », reconnu à l’échelle européenne, qui atteste des compétences acquises lors d’un tel placement.

Mercredi, 08.12.2021

21.315 Initiative déposée par un canton Fribourg
Pour une présentation sans équivoque de la quantité de sucres rapides présents dans les denrées alimentaires

Position : Adoption

Contenu de l’objet
Par cette initiative cantonale, le canton de Fribourg demande que soient créées les bases légales nécessaires à une déclaration obligatoire de la teneur en sucre des denrées alimentaires.

Position de la Coalition Education ONG
L’excès de sucre est néfaste pour notre santé : outre les conséquences connues et les plus fréquentes comme le surpoids/l’obésité, la cirrhose graisseuse, la résistance à l’insuline, l’augmentation du taux de cholestérol et l’hypertension, une consommation excessive et permanente de sucre entraîne un vieillissement prématuré des vaisseaux sanguins.
En Suisse, la consommation de sucre par habitant est actuellement supérieure à 100 grammes par jour. L’OMS recommande un maximum de 50 grammes de sucre par jour pour un adulte. Il est donc urgent d’agir pour réduire la consommation de sucre en Suisse afin de prévenir les maladies qui en découlent.
L’amélioration de l’information des consommateurs permet de s’alimenter en connaissance de cause et d’augmenter les compétences individuelles en matière de santé.

Jeudi, 09.12.2021

21.3975 Motion Conseil national (CPE-CN)
Message relatif au financement de la participation de la Suisse à Erasmus plus

Position : Adoption

Contenu de l’objet
Le message relatif au financement d’Erasmus+ permet enfin à la Suisse de participer à nouveau pleinement au programme de mobilité et permet une intégration forte de la Suisse en Europe. L’intégration de la Suisse dans l’espace éducatif européen est cruciale pour l’avenir de tout·es les jeunes en Suisse et pour la Suisse en tant que pôle économique, de formation et de recherche.

Position de la Coalition Education ONG
La mobilité européenne est fondamentale pour la Suisse. Cependant, force est de constater que la solution actuelle n’est qu’un substitut inadéquat à Erasmus+. Outre le fait que les étudiante·s, les stagiaires, les écolier·ères et les bénévoles ne disposent pas de la même variété d’opportunités de participation, cette solution représente une charge administrative supplémentaire très importante, en particulier pour les associations de jeunesse. Les obstacles administratifs étant souvent trop élevés, les établissements d’enseignement et les organisations de jeunesse suisses renoncent souvent à participer aux projets de coopération entre les institutions européennes. Cette exclusion de la Suisse est un désavantage pour tou·tes et peut être corrigée par une intégration complète.

Jeudi, 09.12.2021

19.3612 Motion Conseil national (Munz)
Faire des EPF un réseau exemplaire du développement durable et de la mise en œuvre des bonnes pratiques

Position : Adoption

Contenu de l’objet
La motion a pour objectif d’intégrer davantage la durabilité dans les objectifs stratégiques pour le domaine des EPF durant la période 2021-2024 et d’inciter notamment les EPF à renforcer la durabilité dans l’enseignement.

Position de la Coalition Education ONG
Les objectifs de la motion offrent une base pour promouvoir l’EDD à l’EPF et créer ainsi des bonnes pratiques dans la mise en œuvre du développement durable dans le système éducatif suisse.

FacebookTwitterWhatsAppEmail